Aller, ce soir j'avais envie de vous partager mes quelques dernières découvertes faites au hasard de Youtube, mais également d'un pub au fin fond de la campagne l'irlandaise !

Et oui, je suis comme ça... un voyage et je tombe amoureuse d'un style musical, d'une poésie, d'un rythme. C'est le cas pour ces deux pays que sont l'Islande et l'Irlande. Parfois les artistes sont connus, parfois moins, mais quand j'écoute leur musique je suis emportée et je voyage comme j'aime le faire au travers de kilomètres qu'on parcours avec mon homme en roadtrip.
Mes coups de coeur musiques islandaises et irlandaises

On commence par les musiques islandaises.. Je vous avais déjà partagé ici ma passion pour Sigur Rós et Ólafur Arnalds. J'ai découvert un Islandais en plus récemment !! Et en plus il est connu... Il s'agit d'

Ásgeir

Et voici l'une de ses musiques les plus connues :


Il va sans dire que je préfère largement la version islandaise où je ne comprends un traitre mot... Mais c'est cela qui fait le charme des chanteurs islandais non ?


Mais au-delà de la chanson connue, j'ai eu un coup de foudre pour la chanson suivante (qui est encore en islandais...) :

Voilà voilà... Je crois que je pourrai l'écouter en boucle... Elle est juste magique avec cette pointe de pop électro *-*


Bon passons à la suite (même si je n'ai pas fini d'écouter la vidéo Youtube juste au-dessus).
La suite ce sont deux découvertes irlandaises qui sont liées l'une à l'autre. Je n'ai pas encore partagé mes articles du voyage en lui-même. Mais on a eu la chance, lorsque nous étions à Doolin, de choisir le bon pub entre les deux que nous avions à disposition... (Les deux seuls lieux de vie du village d'ailleurs autre que des B&B XD) Nous avons choisi d'aller dans le McDermott's Bar où nous avons divinement bien mangé, mais surtout où nous étions aux premières loges pour le concert de musique irlandaise qui commençait à 21h30. Et nous sommes tombés sur un groupe pépite :

Dubhlinn

Qui veut dire Doolin... Un groupe de 3 hommes, l'un au Bouzouki irlandais et chanteur (Google est ton ami), un autre à la la cornemuse irlandaise ou uillean pipes et le dernier au violon. Bref, loin des clichés absolument pas traditionnels qui se produisent dans Temple Bar à Dublin... Nous sommes restés jusqu'à environ 23h, 23h30 dans le pub pour les écouter et avons même discuté avec une Américaine ayant fait le voyage uniquement pour écouter de la musique irlandaise à Doolin ! Bref, ils ont mis une ambiance de folie et j'avoue que l'émotion d'assister à ce genre de concert était assez puissante ! Je crois qu'ils ont une petite réputation quand même en Irlande. En même temps, vu la qualité de la musique, cela ne m'étonne pas ! Voici une vidéo d'une prestation à la TV :)



Et le soir du concert, chacun des membres du groupe a joué un morceau en solo. Et là j'ai eu un coup de foudre pour la musique si particulière du violoniste

Eoghan Neff

Là, c'est pareil que pour Ásgeir... Une musique de folie. En fait, ce violoniste travaille avec une boucle musicale pour tous ses morceaux. Il ajoute des bouts de musique en superposition et créés grâce à son violon qu'il "maltraite" pour le bonheur de nos oreilles. C'est juste magique. Il arrive a créé un univers et des sons que l'on imagine même pas possible avec ce genre d'instrument. Parfois le bruit du vent, parfois celui d'un tambour, je suis restée scotchée et je le suis encore... Voici mes deux morceaux préférés :


et la deuxième :

En tout cas, j'espère vous avoir fait un peu voyager avec moi et en musique avec ces trois artistes/groupe qui valent le coup de mettre son quotidien en parenthèse pour juste profiter !

Des bisous !!
Hello par ici !

Aller on propose un nouveau look ce mois-ci pour le challenge French Curves. Sachez d'ailleurs que le défi prend des vacances sur juillet et août, donc je verrai si je vous partage d'autres looks par ailleurs si j'ai le temps ;) En tout cas, n'hésitez pas à partager votre propre look correspondant au thème de juin sur la page FB du challenge, ou sur Instagram avec #FrenchCurves !!

Passons au fameux thème du mois de juin :

Maillot de bain et look d'été !

Challenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bain

Sachez que j'ai beaucoup pris sur moi pour ce thème, car vous le savez peut-être, mais cela fait plusieurs années qu'en été les French Curvettes proposent des looks "maillots de bain". Je me suis désistée deux fois, mais cette année, j'ai accepté de relevé le défi. Peut-être parce qu'il fallait proposer un vrai look autour du maillot. En fait, même si j'assume en famille ou même à la piscine sans soucis, le fait de le montrer sur le blog, je n'osais pas... Bref du coup, j'ai plus de photos habillée que en maillot, mais, MAIS c'est quand même une grande réussite pour moi ! Donc ne soyez pas trop durs avec le résultat (et le peu de photos en maillot).
Je vous propose donc d'abord un look que je peux typiquement porter pour aller à la plage ou à la piscine l'été : un haut blanc assez ample que j'ai noué et une jupe assez courte noire totalement dans le contraste. J'y ai associé les supers lunettes de soleil de mon chéri (que l'on peut relever pour avoir des lunettes normales) et une paire de sandales en cuir rose, toutes simples ! Et en-dessous, c'est un maillot une pièce fleuri que j'adore, notamment grâce à sa coupe vintage.

Le look :

Challenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bain
Challenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bain
Challenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bain
Challenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bainChallenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bain
 Challenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bain
Challenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bain
Challenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bainChallenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bain
Challenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bain

Le maillot :

Challenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bain
Challenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bain
Challenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bainChallenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bain

Les détails :

Challenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bain
Challenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bain
Challenge French Curves juin 2017 : look d'été et maillot de bain
Ce que je porte :
Top - Promod
Jupe - Cahe-cache
Maillot- Forever21+
Sandales - Tex
Lunettes de soleil - Tiger 


French Curves a été créé par Gaëlle Prudencio du site gaelleprudencio.com. Il rassemble plusieurs dizaines de blogueuses francophones pour prouver que la mode peut aussi être sympa même au-delà de la taille 42.

Tous les looks des French Curvettes sont ici :
French Curves
Hello par ici !

Si vous me suivez un peu sur les réseau sociaux, vous avez vu que j'ai voyagé, il y a peu, en Irlande pour un roadtrip de deux semaines. Après L'Islande et notre premier roadtrip en Écosse, l'Irlande était une destination qui s'est imposée d'elle-même pour ses paysages superbes, son accès assez facile, son coût (enfin ça on en reparlera...). Bref, j'avais envie d'aller en Irlande pour découvrir un nouveau pays "du Nord".

Comme pour tous les autres voyages que j'ai partagé ici, je vais donc vous donner mes quelques conseils de préparation pour ces 12 jours que nous avons passé sur place ! Parce que le roadtrip c'est bien, mais je ne peux clairement pas partir les mains dans les poches pour ce genre de voyage (je suis un peu stressée sinon ^^).

1- Déterminer la route et points d'arrêt pour la nuit

C'est la première chose que j'ai fait pour ce voyage. Avant même de réfléchir à combien de jours sur place, la date, les vols, je me suis d'abord posée la question : où veut-on/doit-on aller pour ne rien rater ? On savait qu'on avait deux semaines de vacances. J'ai donc décidé dès le début de faire l'intégralité du tour de l'île. Certaines personnes ne font que l'ouest et le sud. De mon côté, il était inimaginable de partir en Irlande sans faire la côte de l'Irlande du Nord. Quitte à faire le voyage, autant le faire jusqu'au bout ^^
Préparation d'un roadtrip en Irlande

Pour les points d'arrêts, cela s'est fait assez intuitivement. Sachant que je souhaitais, quand même, changer de ville chaque nuit pour en voir le plus possible. L'arrivée se ferait à Dublin (destination la plus simple depuis Nantes, j'en reparlerai) et après, ba il n'y a qu'à suivre la route non ? :P

Mes points d'arrêts sur ce voyage ont donc été :
Dublin (Arrivée + un jour sur place) > Belfast > LondonDerry > Ballina > Clifden > Doolin > Dingle > Killarney > Cork > Dublin (Jour de retour de la voiture + jour du départ)
Officiellement, un peu plus de 1 400km en tout, avec des trajets en voiture ne durant pas plus de 3h30 par jour et plutôt dans une moyenne de 2h45 je dirai...


Enfin, c'est la version officielle ^^ La version officieuse c'est qu'on a fait près de 1000km en plus... Hem !! Bref, dans tous les cas, cette carte nous a permis de situer où nous devions dormir et combien de jours nous devions vraiment partir pour envisager la suite de la préparation !

2- Les vols

Avec la carte nous avons vu qu'il nous fallait au moins 12 jours sur place. Pour l'Irlande il y a plusieurs choix : prendre sa propre voiture et arriver soit à Dublin, soit à Cork par un ferry, soit prendre l'avion. Choix vite fait chez nous car l'Homme nous voulait pas qu'on prenne notre voiture. Ensuite, nous habitons Angers donc pour l'avion, le départ se fait du Paris ou de Nantes. LE choix s'est porté sur Nantes pour des raisons de praticité : plus cher, mais pas besoin de réellement penser au TGV vers Paris à l'aller et au retour, ni de mobiliser mes parents pour éventuellement nous emmener à l'aéroport. Nantes nous pouvions y aller en TGV ou en voiture. Nous avons pris le TGV et tout s'est goupillé magnifiquement et pour pas trop cher ! Sachez qu'il y a une navette de la gare de Nantes à l'aéroport bien pratique ! J'ai fait une réservation via Rayanair directement après avoir comparer sans grand succès les prix/heures sur les sites comme Opodo. Au moins, j'avais des heures correctes et des bagages inclus. Alors encore une fois, on a pas pris le moins cher, mais le plus pratique. A Dublin, plusieurs possibilités pour aller en ville, des bus font le trajet direct. Vous n'aurez que l'embarra du choix ;)

3- La location de voiture

Je crois que c'est LE truc le plus galère que j'ai eu à gérer pour ce voyage. Pourquoi ? Tout simplement parce queen cherchant des avis sur les locations de voiture en Irlande, j'en ai vu des vertes et des pas mûres !! D'abord, les loueurs irlandais en général on très mauvaise réputation... Vente forcée d'assurance, véhicule non dispo et surtout une histoire de carte bancaire française non acceptée... Là on frise le drame émotionnel de mon côté car dans les conditions de vente de nombreux loueurs, il est mention de la fameuse "carte de crédit", qui normalement, n'est pas la même chose que la "carte de débit" que l'on a en France (il n'y a d'ailleurs que ça en France...). Je me suis littéralement pris la tête pour savoir si ma carte visa (de débit) allait être acceptée en Irlande. J'ai prié aussi un peu... De toute manière, je n'avais pas le choix. Sachez en tout cas que la carte de débit française Visa ou Mastercard n'est absolument pas un problème en Irlande, malgré tout ce qu'on lit... Il vous suffira seulement d'avoir une possibilité de paiement supérieur à l'empreinte que va prendre le loueur sur votre CB (l'empreinte servira à vous débiter si vous avez un problème au retour de la voiture).
Deuxième chose, à l'aéroport de Dublin, les loueurs sont assez loin du terminal. Si vous envisagez de rester d'abord sur Dublin, je ne peux que vous conseiller de ne pas prendre tout de suite votre voiture de location (sauf si vous avez une place réservée avec votre logement). Comme toutes les capitales, il est difficile de se garer dans Dublin. De mon côté, pour mon choix, j'ai décidé de retiré ma voiture dans Dublin pour éviter de retourner à l'aéroport. Je me suis ensuite fiée aux commentaires Google qui m'ont quasi de suite dirigée vers le loueur Avis Rent à Car, près de l'hôpital St James (et d'un arrêt de bus/tram). Franchement, aucun regret ! J'ai choisi la plus petite voiture possible pour 9 jours. J'ai eu une Corsa très rayée, mais le loueur était au top et tout était inscrit sur le papier. Le retour de la voiture s'est fait en 10 minutes top chrono... Bref, franchement parfait !

4- Les nuitées

Là on m'avait vendu le fait que l'Irlande, c'était franchement pas trop cher... Et bien sachez que, sauf si vous aller en camping ou en auberge, l'Irlande n'est pas moins chère qu'ailleurs ! Au moins vous serez préparés... Pour choisir nos nuits, j'ai exploré trois pistes : Airbnb, les B&B notés dans Google et Tripadvisor et Booking.com. C'est le combo parfait pour trouver le meilleur, au meilleur prix. Pou les grandes villes, j'ai privilégié Airbnb pour des chambres chez l'habitant. Pour le reste c'était suivant les opportunités. Sachez qu'il est très souvent possible de trouver des hébergements avec petit-déjeuner le matin (continental ou irish). La nuit là moins chère, pour deux, nous a coûté 46€, la plus chère dans les 85€, avec une moyenne de 70€ par nuit quand même... Ce n'est pas négligeable. Dans tous les cas, nous n'avons jamais été déçu de nos nuits sur ce voyage ! (J'en suis plutôt fière d'ailleurs ^^) Voici la liste des hébergements que nous avons pris :

5- Le reste

Franchement, une fois tout ça déterminé, je n'ai pas fait grand chose d'autre... J'ai acheté une carte routière Michelin, qui a été l'outil indispensable du roadtrip, un guide sur l'Irlande que j'avais trouvé en bouquinerie, nous avons retiré de l'argent en liquide pour les dépenses quotidienne dont l'essence, mais n'oubliez pas non plus les livres sterling pour l'Irlande du Nord si vous y allez !  Ah si et j'avais réservé le ferry que l'on a pris sur la route entre Doolin et Dingle pour éviter Limerick.
Si jamais vous avez l'intention de visiter le Guinness Store House à Dublin, idem, n'hésitez pas à le réserver d'avance pour bénéficier de réduction (car ce n'est pas donné !)  Enfin, pensez aussi à un adaptateur de prise car en Irlande comme au Royaume-Uni, les prises ne sont pas celles françaises !
 Mais sinon, vous pourrez partir en toute confiance :DPréparation d'un roadtrip en Irlande

6- Le coût

Bon... Quand je décide de partir en voyage, je ne fais pas les choses à moitié. Et comme je vous l'ai dit, l'Irlande n'est franchement pas moins chère qu'ailleurs. Voici un résumé des post de dépenses que nous avons eu :
  • Avion A/R : 500€ (franchement ça fait mal... Il y avait moins cher à Paris, mais pas aux bons horaires, sans compter le TGV)
  • Trajets divers vers les aéroports etc. : 70€
  • Location de voiture 9j : 170€
  • 11 nuits en B&B/AirBNB : environ 750€ (ça fait mal aussi...)
  • Le reste (essence, repas, souvenirs) : 600€
Soit un total non négligeable de 2 090€ pour deux pour 12 jours.
C'est cher, mais bon... On a qu'une vie non ?

Voilà voilà pour ce gros résumé de préparation ! J'espère que cela peut vous aider pour préparer votre propre voyage !! N'hésitez pas si vous avez des questions supplémentaires ou si vous pensez qu'il y a des choses manquantes ^^
Bien le bonjour chers lecteurs !

Vous devez vous dire que cela fait bien longtemps que je n'avais pas partagé mes lectures du moment, et vous avez raison ! Depuis a fin de l'année dernière, j'ai beaucoup de mal à prendre le temps de lire. Pourtant ma PAL ne désemplit pas (bien qu'elle ne se remplit pas non plus car je ne vais plus aussi souvent en bouquinerie...).

Mais il est temps de corriger cela et de vous partager ma lecture de la saga "Miss Peregrine" car oui, j'ai ENFIN fini la lecture des trois tomes de cette dernière. Ouf

Voici donc mon avis sur les trois tomes :

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Hollow city

La bibliothèque des âmes

de Ransom Riggs
Avis lecture : Miss Peregrine et les enfants particuliers

Voici déjà le synopsis du tome 1 :
Jacob Portman, 16 ans, écoute depuis son enfance les récits fabuleux de son grand-père. Ce dernier, un juif polonais, a passé un partie de sa vie sur une minuscule île du pays de Galles, où ses parents l'avaient envoyé pour le protéger de la menace nazie. Le jeune Abe Portman y a été recueilli par Miss Peregrine Faucon, la directrice d'un orphelinat pour enfants "particuliers". Selon ses dires, Abe y côtoyait une ribambelle d'enfants doués de capacités surnaturelles, censées les protéger des "Monstres".
Un soir, Jacob trouve son grand-père mortellement blessé par une créature qui s'enfuit sous ses yeux. Bouleversé, Jacob part en quête de vérité sur l'île si chère à son grand-père. En découvrant le pensionnat en ruines, il n'a plus aucun doute : les enfants particuliers ont réellement existé. Mais étaient-ils dangereux ? Pourquoi vivaient-ils ainsi reclus, cachés de tous ? Et s'ils étaient toujours en vie, aussi étrange que cela paraisse...
 

Mon avis :
Je ne vous mets pas les autres synopsis afin de ne pas gâcher le suspense. Mais on suit pendant 3 tomes l'histoire de Jacob et de cette histoire d'enfants "particuliers". Des romans qui nous font naviguer entre fantaisie et histoire. 
Je vous avoue que j'ai eu un peu de mal à lire les trois tomes les un après les autres. Je suis plus adeptes désormais de thriller... Mais, cela n'enlève en rien le fait que ces trois livres sont une réussite de mon côté. J'ai été tout de suite attirée par l'univers photographique mis en avant sur et dans les livres. C'est très burtonesque et je ne m'étonne pas que le premier livre a été adapté par Tim Burton du coup ^^ C'est à la fois sombre, inquiétant mais attirant. L'histoire mélange d'ailleurs tout cela au travers d'une aventure à la fois magique et périlleuse où l'on se demande comment cette joyeuse bande va réussir à se sortir des mauvaises passes dans lesquelles elle se retrouve. L'histoire est pleine de rebondissements et on s'attache très facilement aux divers personnages que les photographies rendent réels car on peut alors les imaginer plus facilement. Encore une fois, l'ajout de photographies dans le livre peut sembler faire "enfantin" mais ça fait du bien d'avoir des illustrations dans un livre de ce genre. Cela change et j'aime ça ! Bref, si vous avez la patience de lire près de 1500 pages en tout, n'hésitez pas. L'histoire est vraiment originale et bien foutue ;)
Après le look qui est ici, voici la balade photographique !

Comme je vous l'ai annoncé dans mon premier article "Une ville, un look", le look est aussi important que la balade pour moi et il n'était pas question de vous faire un looooong article mélangeant le côté mode et le côté photo de balade. Alors voilà la partie balade à Nantes. C'était en mars... Je m'excuse de ne pas avoir partagé plus tôt mais les derniers mois ont été remplis.

Nous avions quelques jours de congés avec mon homme. Nous avons donc pris nos billets de trains pour une petite journée à Nantes.
Nantes au printemps


Première direction : l'Île de Versailles. Depuis, la gare, en passant devant la cathédrale. Avec mon homme on aime y aller pour le calme, son esprit japonisant, les petits bateaux colorés sur les canaux et aux printemps l'île est magnifique avec ces cerisiers en fleurs.
Nantes au printemps - île de versailles
Nantes au printemps - île de versailles
Nantes au printemps - île de versailles
Nantes au printemps - île de versailles
Nantes au printemps - île de versailles
Nantes au printemps - île de versailles
Nantes au printemps - île de versailles
Nantes au printemps - île de versailles
Nantes au printemps - île de versailles
Nantes au printemps - île de versailles

Nantes au printemps - île de versailles

Deuxième direction : le quartier du Bouffay. Deux raison à ce quartier : j'aime beaucoup y flâner. Les rues piétonnes sont sympathiques. La deuxième raison, c'est le restaurant "Les moules du Bouffay". Une tuerie pour les fans de moules-frites comme moi ! Des moules délicieuses et des frites maison à volonté. Sans parler des desserts gargantuesques. Bref, n'ayez pas peur d'y entrer malgré la déco... vintage :P
Nantes au printemps - quartier du BouffayNantes au printemps - quartier du Bouffay
Nantes au printemps - quartier du Bouffay
Nantes au printemps - quartier du Bouffay
Nantes au printemps - quartier du Bouffay
Nantes au printemps - quartier du Bouffay

Troisième arrêt : le Passage Pommeraye. Le fameux... Je l'avais déjà visité à Noël lorsqu'il était décoré de sapins rouges. Cette fois-ci le passage était "nature" et il n'en est pas moins beau ! Il me rappelle les passages parisiens dans lesquels ma maman m'emmenait quand j'allais à son travail. Le côté intimiste des petites boutiques de ce passage couvert me plaît beaucoup.
Nantes au printemps - passage pommeraye
Nantes au printemps - passage pommerayeNantes au printemps - passage pommeraye
Nantes au printemps - passage pommeraye
Nantes au printemps - passage pommerayeNantes au printemps - passage pommeraye
Nantes au printemps - passage pommeraye
Nantes au printemps - passage pommeraye
Nantes au printemps - passage pommeraye

 Nous sommes ensuite retourné doucement à la gare TGV ! Passage par le centre-ville et le château des Ducs de Bretagne. Au loin le Lieu Unique me fait dire que nous reviendrons à Nantes pour le découvrir.
Nantes au printemps
Nantes au printemps - Château
Nantes au printemps - Château
Nantes au printemps - Château
Nantes au printemps - Château
Nantes au printemps - Lieu Unique

J'espère que cette balade à Nantes vous aura plus et que le principe du "Une ville, un look" aussi ;) N'hésitez pas à me le dire en commentaires ! A plus tard ;)