Bien le bonjour par ici :)

J'ai profité de mon arrêt maladie pour me mettre à jour dans mes articles (enfin presque parce que je n'ai pas avancé sur l'Irlande...) et il était temps que je vous partage le DIY que j'ai pu faire en atelier chez Zôdio lors de la BlogZ'day à Angers.

Je viens de me replonger dans les photos du tuto et je me rends compte que j'avais certainement écrit tout ce qu'il fallait pour cet article mais je ne retrouve aucune trace d'un quelconque word ! Grosse loose... Bref, je vais donc refaire cet article from scratch comme on dit !

Du coup, pour cet attrape-rêves vous aurez besoin de :

  • 2 cercles en métal de diamètres différents (un petit et un plus grand)
  • environ 2m de fil coton blanc
  • 4 perles en bois
  • une aiguille à laine
  • 5 à 10 cm de fil de fer souple
  • différents rubans
  • une grand plume dorée
  • plusieurs petites plumes blanches
  • un pistolet à colle

Voici la marche à suivre :

1- On commence par la toile de votre petit cercle. En premier, attachez bien votre fil au cercle par un double nœud.

2- On commence ensuite la toile. Vous pouvez, dès à présent utiliser une aiguille à laine qui vous aidera quand votre toile deviendra toute petite ^^ Passez votre fil sous votre cercle, puis par dessus le cercle et enfin, dans le centre de la boucle que vous aurez formée. 

3- Recommencez ce processus 6 à 8 fois autour de votre cercle en répartissant de manière égale vos "points d'attache". Plus les espaces sont réguliers, plus cela sera joli. Pensez à bien tirer votre fil ! Plus il est tendu, mieux c'est :)

4- Une fois que vous avez fait le tour de votre cercle, il faut continuer cette même méthode de "nœuds", non plus sur votre cercle mais sur vos fils tendus. Il faut essayer de viser le milieu de chacun des fils. 

5- Continuez jusqu'à n'avoir plus que l'espace de mettre une perle pour finir la toile. Faites un nœud pour finir le tout et sécuriser la toile.

6- Il faut ensuite attacher votre petit cercle au grand. L'idéal étant de cacher le nœud de départ de votre toile sur votre petit cercle. Vous n'avez plus qu'à enrouler votre fil de fer autour des deux cercles sur 1 à 2 cm de largeur.

7- Vient ensuite la déco ! Là, faites parler votre imagination et vos envies ! Personnellement j'ai alterné dentelle blanche, ruban or et queue de rat dorée. Pensez à doubler votre longueur de ruban pour les attacher facilement à votre grand cercle.

8- J'ai ajouté un grand fil de coton blanc doublé également pour y mettre au bout 3 perles et y enfoncer une grande plume dorée.

9- Vous pouvez également ajouter de petites plumes blanches sur vos rubans en les collant avec un pistolet à colle.

8- Il ne manque plus qu'à faire l'attache en haut de votre grand cercle.

J'espère que le résultat vous plait ! En tout cas les 8 personnes que j'ai eu en atelier avaient l'air ravi de leur création :)

Merci à Zôdio de m'avoir donné l'occasion d'animer cet atelier malgré mon accident du dos. Ce fût une bouffée de bonne humeur.
Hello par ici.

Comme vous le savez peut-être, nous allons bientôt entrer en phase cartons/déménagement. Du coup, j'essaie, petit à petit de vider les placards, notamment ceux de la cuisine ! Et cela fait quelques temps que mes parents m'avaient ramener une conserve de myrtilles sauvages venant de Haute Savoie.
C'est le deuxième pot que j'avais car j'en avais déjà utilisé un pour une recette de tarte aux myrtilles que vous aviez découvert ici.

Et cette fois-ci j'ai voulu tenter une recette de tartelettes individuelles avec un fond différent de ma tarte. Je vous avoue que ma préférence va pour cette deuxième version d'ailleurs :D
Recette de tartelettes aux myrtilles sauvages

Pour 4 tartelettes vous avez besoin de :
  • une pâte à tarte sablée
  • un pot de 190g de myrtille (sans le sirop)
  • environ 50g de poudre d'amande
  • 1 oeuf
  • 40g de sucre
  • environ 10cL de crème semi-épaisse
Pour la recette :
  1. Faites égouttez vos myrtilles si vous les choisissez, comme moi, déjà cuite et en pot, et donc avec du sirop. Vous pouvez récupérer le sirop pour vos yaourts natures par exemple.
  2. Découpez votre pâte sablée pour correspondre à vos moules à tartelettes.
  3. Piquez vos pâtes et mettez au four à 180°C pendant 10 minutes.
  4. Sortez vos tartelettes, ajoutez dessus la poudre d'amande et les myrtilles. Vous pouvez décorer vos tartelettes avec des bandes de pâte sablée qu'il vous reste. Ré-enfournez 15 minutes.
  5. Pendant ce temps, mélangez l’œuf, le sucre et la crème.
  6. Sortez vos tartelettes et répartissez la préparation à base d’œuf dans vos tartelettes. Ré-enfournez pendant 20 minutes.
Et voilà !
Recette de tartelettes aux myrtilles sauvages

Sachez, quand même que j'ai réussi à faire aimer ces tartelettes à deux personnes qui ne sont vraiment pas fan des myrtilles car souvent trop acides :)
Recette de tartelettes aux myrtilles sauvages
Recette de tartelettes aux myrtilles sauvages

Miam !

Bien le bonjour par ici !

La rentrée est arrivée beaucoup trop rapidement. Les événements qui ont suivis aussi.
Ces événements me laissent finalement le temps de vous publier ENFIN la deuxième partie de mon article 1 ville, 1 look à Bordeaux.

Voici donc l'article photos de ma balade en ville.

Bordeaux est l'une des villes qui attirent le plus après la capitale. Proche de la mer, pas trop grande mais pleine de dynamisme. J'aime bien Bordeaux, même si je n'ai pas particulièrement d'attache avec cette ville. Je n'y étais allée qu'une seule fois avec mes parents : le jour de la sortie d'un des tomes d'Harry Potter en anglais. Je les ai obligé à venir à la Fnac de Bordeaux le jour-même car sur notre lieu de vacances à Arcachon, le libraire ne l'avait pas. ^^

Depuis, j'y suis retournée quelques fois car la mère de mon Homme habite à 30 minutes de là. Nous y passons donc souvent des weekend, voire comme cet été, une semaine au calme avec la piscine à proximité.

Bref, assez parlé de moi. Aujourd'hui, je vous partage Bordeaux en été en deux parties.

Caserne Niel

La première, c'est notre visite du fameux Darwin ou Caserne Niel qui accueille notamment le Magasin Général et des associations. Nous avons visiter les fameux hangar désaffectés, tagués, ou réaménagés. C'est un lieu que j'ai particulièrement apprécié malgré la chaleur du jour (plus de 35°C). J'aime les lieux comme ceux-là qui me rappellent aussi mes sorties urbex... Cela fait trop longtemps que je n'en ai pas fait... Bref. Nous avons déjeuné au Magasin Général. C'est vraiment un lieu sympa, intéressant et plein de vie. Et franchement, ultra instagramable ^^
Espace Darwin - Carsene Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - BordeauxEspace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - BordeauxEspace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - BordeauxEspace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - BordeauxEspace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - BordeauxEspace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - BordeauxEspace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux
Espace Darwin - Caserne Niel - Bordeaux

Centre-ville

Je souhaitais, après un tour à la Caserne, faire une petite balade en ville. Elle fût courte, car encore une fois, la chaleur était assez difficilement supportable en ville. Pour aller à la Darwin nous sommes bien entendu passé par le Pont de pierre. Pour en revenir par contre, nous avons décidé de passé par les navettes fluviales. L'une d'entre elle fait la traversée entre le Pont de pierre et la Place de la Bourse. Une occasion de découvrir la Garonne autrement ! C'est d'ailleurs un fleuve assez impressionnant par rapport à notre Maine angevine ^^ Le courant est très fort et l'eau était presque boueuse ce jour là.
Nous avons ensuite profitez d'un peu de fraîcheur au fameux miroir d'eau pour ensuite s'enfoncer dans la ville et se diriger vers la Place du Parlement, puis par la Place Fernand Lafargue et enfin par la rue St James où se situe la Grosse Cloche de Bordeaux. J'aime beaucoup d'ailleurs ce quartier et cette rue avec ces petits magasins.
Centre ville de Bordeaux en été
Centre ville de Bordeaux en été - Pont de Pierre
Centre ville de Bordeaux en été - Pont de Pierre
Centre ville de Bordeaux en été - Garonne - Navette Fluviale
Centre ville de Bordeaux en été - Place de la Bourse
Centre ville de Bordeaux en été - Miroir d'eau
Centre ville de Bordeaux en été - Place de la Bourse
Centre ville de Bordeaux en été - Place de la Bourse
Centre ville de Bordeaux en été - Place de la Bourse
Centre ville de Bordeaux en été
Centre ville de Bordeaux en été
Centre ville de Bordeaux en été - Grosse Cloche
Centre ville de Bordeaux en été - Grosse ClocheCentre ville de Bordeaux en été
Centre ville de Bordeaux en été

Bref, une bonne petite balade en ville ! Je trouve Bordeaux assez agréable à vivre et pour ma part, s'y promener est toujours aussi sympa, même si clairement il y a plein de choses que je n'ai pas encore fait là-bas.

Et vous ? Êtes-vous déjà allés à Bordeaux ?